Metishima : Participe à la Journée Internationale des Migrants

— Actualités – Social : Intervention au débat sur les Migrations et Citoyenneté organisé par le FORIM et le Département du Val-de-Marne.

A l’occasion de la Journée Internationale des Migrants, Metishima a l’honneur de participer au débat organisé par le FORIM et le Val-de-Marne ce 18 décembre, en tant que membre et co-auteur du comité Réseau Migrations et Citoyenneté et association de défense des droits des personnes migrantes.

Metishima ne peut que saluer l’inscription de cet événement au calendrier international par l’ONU. Cette journée vise à célébrer la convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille, rédigée en 1990. C’est ce texte qui protège les droits fondamentaux des personnes migrantes, et qui leur assure une égalité de traitement, notamment en ce qui concerne les conditions de travail. Ainsi, nous avons contribué à faire le bilan sur la situation des droits des migrants, en témoignant notamment de la réalité de nos participants.

L’accès au travail dans les pays accueillant les migrations est reconnu comme étant un pilier de l’intégration des personnes venant de l’étranger. Les actions d’accompagnement socioprofessionnel mises en place par Metishima donnent sens, chaque jour, aux principes directeurs de cette convention. C’est pour cette raison que nous avons participé au temps d’échange organisé par nos partenaires, le département du Val-de-Marne et le FORIM. L’idée est d’échanger sur les premiers éléments de diagnostic et les solutions identifiées pour les aider à réussir leur parcours de vie.

Alors que nous fêtons le 20e anniversaire de la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et de leur famille, nous tenons particulièrement à mettre en évidence l’impact de la crise sanitaire sur les droits des migrants.

Pour plus d’informations sur la journée internationale des migrants vous pouvez accéder au site de la UN

Ainsi, nous pensons qu’il est nécessaire pour Metishima de déconstruire les préjugés et clichés liés à la migration dès le plus jeune âge car ces élèves seront les adultes de demain.

Pour plus d’information sur les participants, cliquez sur l’image, ci-après.

A Metishima, nous pensons que les talents d’ailleurs sont une véritable chance pour la France. En ces temps troublés par l’épidémie de Covid 19, qui a eu pour conséquence la fermeture des frontières internationales, il est bon de pouvoir célébrer le temps d’une journée la diversité des travailleurs du monde. Reconnaître leurs droits, c’est garantir leur épanouissement dans les mêmes conditions et selon les mêmes règles que pour tout autre citoyen de la République française.

Par ici, pour comprendre les parcours migratoires dans le Val-de-Marne

Agissons ensemble pour l’accès aux droits fondamentaux des personnes dans le besoin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *