Metishima dit MERCI : département du Val-de-Marne

— Actualités – Social : Aujourd’hui, on dit MERCI au département du Val-de-Marne.

Le département du Val-de-Marne est engagé auprès des associations d’aide à l’insertion des personnes issues des migrations.

Le département est un des maillons de la chaîne de solidarité envers les personnes issues des migrations. En France, c’est bien l’institution départementale qui s’assure de ne laisser personne sur le bord du chemin. Son rôle est essentiel pour garantir l’accès aux droits fondamentaux de chaque personne résidant en France.

Comme de nombreuses autres associations, Metishima a la chance de compter le département du Val-de-Marne parmi ses partenaires. Dès le lancement de son activité, Metishima a bénéficié de l’appui du département, pour ses actions en faveur de la solidarité internationale. Années après années, la collaboration s’étoffe et s’enrichit. Le département du Val-de-Marne décide de travailler sur le sujet de l’accueil des personnes issues des migrations sur son territoire. Il adopte, en collaboration avec 70 structures locales d’aide aux personnes issues des migrations, dont Metishima, un plan d’action local “Migrations et Citoyenneté”. Cette initiative a permis aux associations de mutualiser leurs efforts pour une meilleure intégration des personnes issues des migrations sur le territoire. Ces actions sont la preuve pour Metishima de l’importance de son engagement. Qu’il s’agisse d’intervenir en amont ou en aval des parcours migratoires, Metishima accompagne l’insertion socioprofessionnelle de ces personnes.

Plus largement, le département donne de la visibilité aux associations qui contribuent à la mise en place de ses politiques publiques. Les action de lutte contre les inégalités, compensation des handicaps… c’est tout un panel d’interventions qu’il revient au département de mettre en place. L’insertion socio-professionnelle des personnes issues des migrations en fait partie. Le département accorde donc une place à Metishima pour traiter de la thématique de l’accès à l’emploi dans ses Espaces Départementaux des Solidarités (EDS).

De plus, les politiques du département sont des ressources pour l’orientation des nouveaux arrivants dont s’occupe Metishima. Sur recommandation du département, un participant a pu intégrer une formation en français langue étrangère (FLE) en moins de 10 jours. D’autres dispositifs concrets essaiment le territoire, comme la Cité des Métiers du Val-de-Marne et l’organisation régulière de forums de l’emploi.

Le soutien à l’emploi est un axe fort de la politique départementale du Val-de-Marne. Nous pouvons compter sur le professionnalisme des équipes, habituées à traiter des clauses d’insertion sociale dans les marchés publics. Dans le Val-de-Marne, où se trouve le siège de notre association, nous en sommes persuadés : pour améliorer l’insertion socioprofessionnelle des personnes issues des migrations, l’union fait la force !

Notre solution, est un programme d’accompagnement individualisé et personnalisé avec 70% en face à face et 30% en ateliers collectifs. Il comprend 3 phases. Premièrement, une Identification et valorisation les aptitudes acquises dans le pays d’origine pour construire un projet professionnel en adéquation avec les besoins des entreprises. Ensuite, une Préparation personnalisée à l’emploi afin de développer la confiance en soi, l’ouverture multiculturelle et la connaissance de l’environnement socio-professionnel. Et enfin, Connection aux les entreprises en vue d’une embauche.

Aujourd’hui, Metishima permet de connecter les entreprises aux candidats recherchés par le biais de son programme d’accompagnement par la valorisation de leurs compétences professionnelles à la formation si nécessaire pour finir à l’accès à un emploi pour leur permettre de s’intégrer pleinement en France.

Le programme d’insertion par l’emploi comprend 2 entrées dans le programme en fonction du niveau de français. Ainsi pour les personnes issues des migrations ayant un niveau débutant, nous les orientons vers nos partenaires pour l’apprentissage et le perfectionnement du français. Et pour ceux qui ont niveau indépendant, intègrent le programme de valorisation.

Agissons ensemble pour l’accès aux droits fondamentaux des personnes issues des migrations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *