);

Festival des solidarités 2018 au Collège Jean Moulin à Chevilly-Larue

Retour sur les sensibilisations en milieu scolaire 🏫 réalisées dans le cadre du Festival des Solidarités au mois de novembre 2018 au collège Jean Moulin à Chevilly-Larue! METISHIMA était présente

Le mercredi 28 novembre, nous avons animé la séance sur la solidarité internationale auprès de classes de 5e, en partenariat avec ADESAF et le GAS.
Cette sensibilisation nous a permis d’échanger avec les élèves de 5e par des échanges, des discussions, des exercices et des jeux. L’approche utilisée pour apporter les thématiques de la répartition de la population et de l’Inégal répartition de la richesse a été très enrichissante pour nous !
Pour rappel, nous sommes environ 7,3 milliards d’être humains sur Terre (chiffre de 2015).

  • Europe : 740 millions d’habitants (10%) et détient 23 000 milliards $ (22%)
  • Afrique : 1,2 milliards d’habitants (16%) et détient 5 400 milliards $ (5%)
  • Amérique du Nord : 360 millions d’habitants (5%) et détient 20 000 milliards $ (20%)
  • Asie et Océanie : 4,4 milliards d’habitants (60%) et détient 50 000 milliards $ (48%)
  • Amérique du Sud : 630 millions d’habitants (9%) et détient 4 700 milliards $ (5%)
Cette sensibilisation auprès des élèves de 5ème du College Jean Moulin a été pour nous un moment de partage et d’échange extraordinaire. Mariam, ingénieure agronome est venue spécialement du Mali pour nous apporter ses lumières sur la question ! Nous avons abordé le chapitre sur la croissance démographique et ses effets.
Les élèves du college Jean Moulin participent à plusieurs actions de solidarité dans l’année. Ils connaissent la difference entre une action d’urgence humanitaire et le sens de la solidarité en elle-même.
Soutenez Metishima. Vos dons sont déductibles d’impôt.

20€ de don : votre don vous coûtera que 6,80€ après réduction fiscale

50€ de don : votre don ne vous coûtera que 17.00 € après réduction fiscale.

100€ de don : votre don ne vous coûtera que 34.00 € après réduction fiscale.

Nous tenons à remercier les professeurs, M. Boivineau et Mme Kasdi qui ont été sensible à notre démarche. Merci à Mariam, qui a mis l’accent sur l’importance de l’utilité de l’agro-écologie !

Comme le dit Saint Vincent de Paul : « Les paroles n’ont de sens que quand les actes parlent ». Nous avons besoin de votre soutien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *