Offrez-leur une école, avec 35 euros, c’est possible !

L’association METISHIMA construit des écoles maternelles pour les enfants vulnérables.

Après la Conférence Mondiale sur l’Education Pour Tous (EPT) de Jomtien (1990), la question de l’accès universel et équitable à une éducation de qualité est comprise et partagée par tous. Elle constitue dès lors un nouvel enjeu du développement social et humain. Elle figure en bonne place dans les objectifs de développement du millénaire et demeure au centre des préoccupations des chefs d’Etat Africains et leurs partenaires européens dans le cadre du NEPAD (Nouveau partenariat pour le Développement de l’Afrique)

Le gouvernement ivoirien s’était engagé en 2000 à mettre en œuvre différents programmes d’éducation qui accordent une place importante à l’éducation des filles et à l’égalité. Mais, la guerre en Côte d’Ivoire a rendu impossible l’accès à l’éducation des filles.

Car la guerre a mis hors du système scolaire environ 358 332 élèves en 2002. Les filles, plus fragilisées par les traumatismes physiques, corporels et psychologiques vécus, ont également vu leur participation baisser globalement, notamment en zones ex-assiégées où seulement 29,4% des effectifs de l’année 2001 ont pu accéder à l’éducation en 2002.

Quelque soit le continent, Tous les Enfants doivent avoir accès à l’Éducation dans la Dignité

« METISHIMA est notre part de Contribution à la construction de l’Édifice Sociale ».


Pourquoi METISHIMA : 

Le nom de l’association a été choisi afin de symboliser son action et sa vocation. METISHIMA vient de :

  • Heshima signifie « dignité » en Swahili. Le Swahili (le kiswahili) sert de langue véhiculaire dans une vaste région d’Afrique de l’Est. C’est la langue la plus parlée en Afrique subsaharienne
  • Métis du mot latin mixtīcius ou mixtus qui signifie « mélangé »/« mêlé ». Signifie pour METISHIMA, le rapprochement entre les peuples, la Fraternité Humaine.

Nos objectifs : 

  • Dans le domaine de l’éducation, construire des infrastructures scolaires, alphabétisation des enfants et des adultes…
  • Dans le domaine de la santé, sensibiliser contre les dégâts causés par l’excision, contre les maladies sexuellement transmissibles, sensibilisation au planning familial…
  • Dans le domaine du savoir vivre-ensemble, restaurer la dignité de la femme (sensibilisation contre les violences faites aux femmes), sensibiliser les enfants contre la violence à l’école…
  • Dans le domaine de l’environnement, participer au reboisement des zones de déforestations, sensibiliser la population à l’utilité des énergies renouvelables…